Qui sommes nous ?

Make it mooove est un média web créé en 2018 par Nawal Benali.
Au départ, le site avait une ligne éditoriale très street, et devait principalement cibler les acteurs de la sphère artistique urbaine pour des raisons assez simples. Danseuse hip-hop en parallèle, Nawal Benali (la fondatrice du média) établit le constat qu’à la base toutes les disciplines artistiques du mouvement y étaient mêlées, mais qu’avec le temps, une certaine forme de cloisonnement s’y était établit. Cette remarque se transpose aussi au monde des médias qui parlent essentiellement du hip-hop en termes de musique (car le hip-hop est la catégorie la plus consommée à l’heure actuelle) et dans la mode où il est désormais dans la tendance d’adopter un look inspiré, voire calqué sur les codes du hip-hop old school et new school.
L’idée était alors de façonner un média dont la vocation aurait été de casser le côté trendy de ce hip-hop rendu mainstream et ainsi d’évoquer le parcours de tous ceux et celles qui font et vivent le hip-hop aujourd’hui (danseurs, créateurs, djs, beatmaker, graffeurs, etc..) et dont on entend très rarement la voix. Dans cette optique, Nawal Benali souhaitait également mettre un point d’honneur sur une approche plus personnelle de l’information à prodiguer par le biais des contenus publiés par Make it mooove. Soigner l’écriture et prendre le temps de réellement comprendre l’essence du discours des interviewés, sont et demeurent les deux aspects sur lesquels ce jeune média reste inflexible.
Quelques mois après le lancement de Make it mooove, la ligne éditoriale s’élargit pour englober la culture au sens large et deux chroniqueurs rejoignent l’équipe. Ce qui était un petit projet, prend aussitôt un autre tournant lorsque les demandes d’interview changent de sens et que ce sont les attachés de presse et organisateurs en évènementiel qui sollicitent la présence de Make it mooove pour différents projets et manifestations artistiques et culturelles.
Nawal comprend alors l’importance d’utiliser les possibilités qu’offre le médium web, pour créer des publications plus variées et jouer sur les formats d’articles et de vidéos. En février 2020, Make it mooove devient partenaire de la Yellow Cube Gallery pour une série d’interviews. Ces « Art Stalker » s’inscrivent comme un rendez-vous vidéo généré par cette jonction entre le média et la galerie, pour creuser sous la surface qu’offrent les expositions et en apprendre davantage sur l’univers des artistes concernés. Depuis le confinement imposé depuis le début du mois de mars 2020, la collaboration prend le pli des circonstances et passe sur un format d’interviews en live d’une quarantaine de minutes.
À terme, Nawal Benali voit Make it mooove grandir avec la perspective de s’étendre son lectorat dans la sphère de la francophonie.
« À quel moment peut-on dire que l’on connaît quelqu’un ? Dans la culture et ses différentes sphères, tout le monde se « connaît » plus ou moins, tout le monde se suit dans l’espace public. Qu’en est-il en vrai ? Checker un rappeur, un styliste, un danseur, un dj, un musicien, qu’est ce que ça veut dire ? Un gage de reconnaissance de son art ? Une approbation à son univers ? Ou une simple marque de politesse ? 
Make it mooove propose à travers plusieurs formats d’articles de plonger et faire découvrir des hommes et des femmes talentueux, ambitieux, audacieux, au delà de leur image publique. Rentrer dans l’essence même de ce qui fait l’artiste, l’entrepreneur, le visionnaire. Comprendre, apprendre, inspirer, promulguer parcours et projections, mais surtout des personnalités : c’est ça Make it mooove. »
Nawal Benali