Led Zeppelin obtient gain de cause contre le groupe Spirit

La Cour Suprême des États-Unis a rejeté le dernier recours des plaignants et a statué ce lundi 5 octobre en faveur du groupe Led Zeppelin : le titre mythique « Stairway to Heaven » sorti en 1971, n’est finalement pas un plagiat. Cette bataille judiciaire aura duré 6 ans au total. Les membres du groupe californien Spirit, avaient accusé les rockeurs anglais d’avoir copié l’instrumentale de leur chanson « Taurus », dans l’introduction de leur morceau pendant deux minutes. 

En 2019, la Cour d’appel de San Francisco avait déjà confirmé le premier verdict rendu en 2016 à Los Angeles, qui attestait déjà du fait que le succès planétaire « Stairway to Heaven », sorti en 1971 n’était pas calqué sur la composition du titre des californiens. Les juges avaient estimé que Robert Plant et Jimmy Page (le chanteur et le guitariste de Led Zeppelin), avaient bel et bien eu accès à la chanson du groupe psychédélique des années 1960, mais ces derniers, réclamant entre 3 et 13 millions de dollars de droits d’auteurs, n’avaient pas réussi à démontrer que les éléments de « Taurus » étaient bel et bien similaires à l’intro du tube des Britanniques.

Nawal Benali

©cc/flickr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s