Kaïgé-Jean Bale Simoës de Fonseca : un boost pour la diaspora africaine

Jeune, dynamique et ambitieuse, Kaïgé-Jean Bale Simoës de Fonseca ne cesse d’entreprendre. Ses domaines ? L’art et la culture avec comme dernier projet la création du premier média africain au Luxembourg, en collaboration avec la Maison de l’Afrique. 

View this post on Instagram

Eeeeettt on commence l'année avec ce petit déplacement court mais intense au Luxembourg. Ce petit pays plein de merveilles et de personnes généreuses. Que de bonnes choses en perspective, avec une dynamique de travail qui fait du bien. Sentir que les efforts portent leurs fruits est toujours gratifiant. Bien-sûr, des petits moments de pause détente ou touristiques s'imposent toujours 😉 Work n Fun c'est le mood de ce voyage à la rencontre de la Maison d'Afrique du Luxembourg qui oeuvre énormément dans le pays et l'étranger. On ne peut que soutenir et communiquer sur ses actions! 🤗 La suite est à venir.. très vite 😉 Mais pour le moment the Job is Done, si Stay in the groove and… @makeitmoove 😎 #maisondafriqueluxemburg #voyage #presse #communication #discover #loveafrica #journalism #travel #lavoro #viaggio #stampa #giornalismo #energia #newprojects #business #networking #africanpower #africamag #afrique #luxemboueg #paris #vision #determination #mindset #workingirl

A post shared by Kaïgé-Jean Bale de Fonseca (@kaigejean) on

Make it mooove : Salut Kaïgé ! On va te présenter rapidement : tu descends d’une famille impliquée dans la politique et l’art depuis des générations. Maintenant on aimerait savoir si pour toi ça s’imposait comme une évidence d’exercer dans au moins un de ces domaines ?

Kaïgé-Jean Bale Simoës de Fonseca : Oui c’est exact, mais aucun de ces choix ne s’est jamais imposé à moi et aucun de mes parents ou membre de ma famille n’a insisté sur ce point. Bien-sûr j’ai grandi avec cette influence et les graines de la culture et du spectacle étaient bien présentes. Mais j’ai été élevée dans le savoir, la liberté d’être et de devenir.

Et pourquoi tu es aussi axée sur la culture et sa propagation au sein de l’Afrique et ses diasporas en particulier ?  

Et bien je pense que la culture enseigne la tolérance des uns et des autres. On comprend les traditions et les individus et cela forge une identité et une ouverture au monde. On croit souvent que les choses sont évidentes car elles existent tout simplement. Mais nos générations ont besoin d’entendre et d’avoir accès à ce qui constitue la culture africaine et tout ce qui en découle dans le monde actuel.

47685934_971880626337096_9181103176340733952_o
Kaïgé-Jean Bale Simoës de Fonseca et sa mère la Contesse Emmanuelle Vidal Simoës de Fonseca 

Tu étais dernièrement au Luxembourg par rapport à un projet avec la Maison de l’Afrique. Tu peux nous en parler ?  

(Rires) Oui je vais te révéler l’info en exclu ! En fait le Luxembourg est un pays dans lequel la diaspora africaine manque d’information et de relais en communication. La Maison de l’Afrique a une valeur institutionnelle et agit dans les secteurs administratif, social, éducatif. Toutes ses œuvres dans le territoire et à l’internationale manquent de projecteurs. C’est pour cela j’ai proposé de monter le premier média africain, au sein de cette structure. Il servira à promouvoir les nouvelles et les initiatives afro-luxembourgeoises et à les ouvrir à l’internationale avec plusieurs opportunités de partenariat.

« C’est aussi aux jeunes de se réveiller, de bousculer les codes, de franchir et affranchir. »

 

Quelles sont tes attentes par rapport à cette entreprise ?

J’espère que cette stratégie de communication va pouvoir ouvrir des portes et devenir aussi une référence fiable pour la pêche aux infos.  Je souhaite réellement valoriser les talents et aussi  la jeunesse par l’équipe rigoureuse qui va m’accompagner. C’est un moyen de délocaliser le monopole de l’information et d’encourager les aînés à nous faire plus confiance…

Tu penses que la culture et l’ouverture médiatique sont un élément d’intégration et de ralliement à l’idéologie panafricaine ?

Le panafricanisme est déjà, à mon avis, plus qu’une simple idéologie. C’est la prise de conscience de l’africain dans la globalité. Je peux dire que je suis pro-africaine finalement. « Pro » par la promotion et par le progrès qui nous conduit au panafricanisme. La culture est le principal vecteur d’intégration et de développement de l’Homme. On ne peut pas avoir d’unité, d’accords, de paix, de créativité d’échanges ni d’évolution si on s’ignore et on n’ignore les Cultures de ce monde.

39628714_909365322588627_3966317794374451200_o

Et selon toi, c’est aux jeunes générations de la diaspora de franchir ce cap ?

Oui et non. C’est une démarche qui se doit d’être aussi initiée par nos ainés. Ils sont des archives ambulantes qui gardent leur savoir, leurs expériences pour eux sans les transmettre à leurs petits-enfants. Souvent par complexe, honte ou peur. Cette attitude a créé un déracinement et un fossé entre la grande époque de la Négritude et nous jeunes des années 2000. Vu les moyens technologiques modernes et la mondialisation actuelle, c’est aussi aux jeunes de se réveiller, de bousculer les codes, de franchir et affranchir… je dis bien affranchir les barrières mentales et physiques.

L’interview se termine. On te laisse le mot de la fin. 

Rien ne vaut la peine d’être fait si on ne le fait pas avec amour, conviction et une touche de folie. La vie est pleine de vagues dures à attraper et prétendre vouloir toutes les surfer c’est perdu d’avance. Il faut croire en soi, et se laisser surprendre par les détournements de situation et les solutions inattendues. Si on reste ouverts malgré les difficultés, si on reste motivés même quand le monde qu’on se crée nous tombe dessus, si on reste « fascinables » comme des enfants… On trouve toujours quelque chose de merveilleux quelque part et c’est lorsque cela se présente et qu’on le saisit… On peut tout gagner.

Nawal.B

©cc/kaigé-jeanbalesimoesdefonseca

1 réflexion sur « Kaïgé-Jean Bale Simoës de Fonseca : un boost pour la diaspora africaine »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s