La mode s’inspire des Black Panthers : prise de conscience d’un combat ou simple tendance ?

   Vestes et trenchs en cuir noir, bérets, boots, lunettes de soleil géométriques : l’assemblage n’est pas sans rapport à l’apparence qu’arboraient les Black Panthers. Aujourd’hui la mode se réapproprie ces fortes pièces. Mais qu’en est-il de leur connotation ? La vitrine d’un combat qui persiste, ou simple « back in the days » stylistique ? Make it mooove analyse le phénomène. 

 

   Qu’est-ce qu’un vêtement ? Fonctionnellement, il ne s’agit que d’un empiècement de tissu servant à se couvrir. Pourtant il se fait l’indicateur de beaucoup d’éléments. Dans toutes les cultures, il est le gage de l’appartenance à une famille, une caste, un rang, un statut, un groupe ou un mouvement social. La manière de se vêtir est codifiée : un symbole extérieur de convictions personnelles ou collectives. C’est le cas des membres du Black Panther Party, né aux États-Unis en 1966. Le mouvement militant contre les inégalités subies par les communautés noires sous le couvert du « Equal, but separate » [ndlr :  littéralement « égaux mais séparés] a su imposer un style engagé qui traverse les époques.

   On en observe d’ailleurs le retour, auprès des jeunes générations depuis l’automne 2017. Des silhouettes noires structurées par des vestes à épaulettes, des lunettes fumées sans oublier cet incontournable béret. Une allure prisée pour le charisme qu’elle empreinte aux BP, et pourtant nous sommes bien en 2018. Par exemple, au détour hasardeux d’une rue parisienne. Quel serait alors le rapport contextuel avec le combat mené par cette organisation, il y a plus de 50 ans ?  L’exportation du Black Lives Matter américain ? Un lien effectué avec les violences policières envers les jeunes d’origine étrangère en France ? Le tout renforcé par les affaires Théo et Adama Traoré ?  Cet outfit est-il le sceau d’une position portée désormais comme une continuité des luttes des Black Panthers ?

sauciety-ss17-campaign-shoot_13_DSCF4926-1_bellanaija

©cc/legacymagazine

« Pas de citoyens de seconde classe » : un slogan toujours d’actualité 

   L’occident et ses démocraties sont en proie à de gros conflits sociaux. Pour cause, les différences de traitements entre ses citoyens en raison de leur origine ethnique. Les États-Unis et la France connaissent des divergences historiques et législatives sur le sujet, ce qui pourrait rendre la comparaison compliquée. Cependant, la prise de position de célébrités afro-américaines face à ces récents évènements, contribue à cette levée de poing solidaire des communautés Noires, et ce même en dehors des frontières des États-Unis. Serait-ce là un Black Panther Party latent et contemporain ? Ce qui est sûr, c’est que leur zone d’influence, ajouté aux difficultés rencontrées par les diasporas afro-carribéennes ont réveillé un nouvel axe de conscience chez les plus jeunes.

   Pourquoi la mode alors ? On observe une montée de l’African Pride [ndlr : fierté d’être africain], notamment suite à la sortie du film Black Panther en début 2018. C’est la première fois que Marvel met en scène un super héros africain, ce qui n’est pas sans signification au vu du contexte politico-social américain. Ce blockbuster attendu avec impatience par le grand public, a fortement marqué les esprits de par ses penchants dénonciateurs de la condition des populations noires, remettant au cœur du débat le « Black Power ». Résultat ? Les Grammy Awards qui lui ont succédé ont accueilli avec ferveur, le dress code « Tribute to Black Panthers » [ndlr : hommage aux Black Panthers] : synonyme d’une prise de position de la part des célébrités de l’industrie du cinéma. Une manière d’affirmer leur controverse du pouvoir ouvertement raciste, exercé par Donald Trump.

DTQFfhnWsAAZ3eF

©cc/twitter/mapsmaponyane

    Ce style est donc une façon de prôner une opinion, revendiquer un progrès, apporter son soutien, mais aussi d’interpeller sur une réalité trop ignorée ou réfutée. À l’image de ces grands leaders du monde noir comme Martin Luther King, ou Nelson Mandela, se vêtir de ces pièces est une marque de pacifisme profitant à une lutte. Finalement, au mieux on adhère à ces idées, au pire on est tendance et stylé, mais ce qui est sûr c’est que l’âme des Black Panthers perdure en chacun de ces accessoires, dans les mémoires collectives.

Nawal.B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s